Quelles sont les principales tendances SEO en 2018 ?

Quelles sont les principales tendances SEO en 2018 ?

Parce que chaque nouvelle année s’accompagne de diverses évolutions qui vont avoir un impact direct sur le référencement naturel de votre site Internet, il est bon de prendre en compte ces changements au moment de définir votre stratégie SEO.

Sans tarder, voici donc les différentes tendances SEO en 2018 avec lesquelles vous allez devoir composer pour que votre site améliore ou tout du moins maintienne son positionnement dans les moteurs de recherche.

Le contenu est plus que jamais roi

S’il fut un temps où la densité d’utilisation des mots-clés ou encore l’utilisation de balises étaient fondamentales, force est de constater que c’est moins le cas aujourd’hui.

Certes, il est toujours bon de veiller à la structuration de vos articles mais Google a évolué et aujourd’hui, il sait juger la qualité et la pertinence de l’information.

Par conséquent, c’est le contenu de vos pages que vous devez travailler et la méthodologie du « cocon sémantique », une des tendances SEO en 2018, peut être appliquée.

Elle va consister à organiser les pages de votre site en partant du thème général pour aller vers des thèmes plus spécifiques, une stratégie de maillage interne liant l’ensemble.

Pour chaque page, veillez ensuite à bien utiliser le champ sémantique du thème traité pour proposer des contenus uniques et faciles à comprendre. En revanche, bannissez plus que jamais contenu dupliqué, contenu caché et utilisation artificielle de mots-clés.

Productivité

Astuce !

Créez un blog :

Le blog reste un des moyens les plus efficaces pour travailler le positionnement de votre site sur les moteurs de recherche. De plus il vous aide à développer votre visibilité et notoriété en ligne.

Mais attention, vous devez produire du contenu pertinent et qui apporte une réelle valeur à votre cible, car la concurrence est plus forte que jamais dans certains secteurs d'activités.  

La prise en compte du RankBrain

Alors que Google a annoncé que RankBrain, une composante de son célèbre algorithme censée aider à mieux comprendre les intentions de recherche des internautes afin de leur offrir la réponse adéquate, est devenu le « troisième facteur de classement », les référenceurs jugent qu’il faut essayer de s’adapter à cette évolution.

Toutefois, puisqu’il s’agit là d’un critère de classement et non de positionnement, certains considèrent qu’il n’y a pas d’optimisation spécifique à mettre en place.

Si le débat mérite d’être ouvert, tout laisse en tout cas penser que l’Intelligence Artificielle, symbolisée par RankBrain, est promise à occuper une place prépondérante dans les futurs algorithmes de Google.

Tout devra donc être mis en œuvre pour faire cliquer les internautes sur les résultats de recherche mais aussi pour qu’ils trouvent des informations pertinentes liées à leur requête. Cette pertinence sera mesurée par la durée de session. La page semblant répondre à la requête sera favorisée dans le classement au détriment de pages jugées moins pertinentes.

Une preuve de plus, s’il en fallait, que le contenu est essentiel.

Une intégration de la dimension « SEO vocal »

Parce que le boom des assistants vocaux est tel que plus de 20% des requêtes formulées à Google le sont par la voix – et ce pourcentage est promis à augmenter – les référenceurs doivent intégrer le SEO vocal à leur travail.

En effet, le format des requêtes associées à la recherche vocale n’est pas le même que celui de celles formulées sur Internet. Eh oui, lorsqu’un internaute saisit la requête « recette blanquette veau », un adepte de la recherche vocale va privilégier la requête « comment faire une blanquette de veau ? ».

Avec l’explosion de la recherche vocale, il va donc falloir se positionner sur des questions et sur du langage naturel plutôt qu’axer tout le travail sur des expressions ou successions de mots-clés.

L’indispensable adaptation des sites mobiles

Etant donné que plus de la moitié des requêtes sur Google est formulée depuis des terminaux mobiles, le géant américain a décidé de lancer en 2018 ce qu’il appelle l’Index Mobile First.

Autrement dit, ce sera désormais la version mobile de toute page web qui servira de référence pour établir sa pertinence et son potentiel de positionnement.

Cela signifie donc que pour ne pas être « défavorisé » par Google, les porteurs de projet web ne doivent plus négliger la version mobile de leur site. Non seulement, elle doit donc exister mais en plus, elle doit proposer un contenu équivalent à la version « desktop ».

Par conséquent, 2018 devrait voir le responsive design être porté aux nues, l’expérience utilisateur se placer au cœur de la stratégie de tout projet web et enfin l’optimisation technique des pages se généraliser pour permettre des chargements extrêmement rapides.

 

Parce que Google devient de plus en plus intelligent et parce que nos modes de consommation d’Internet ont évolué, la manière de réaliser le SEO doit changer.

Les nouvelles tendances SEO en 2018 consisteront pour les référenceurs à miser sur du contenu de qualité mais aussi à accorder davantage d’importance aux versions mobiles des sites web et aux requêtes vocales.

Il devrait s’agir de la recette pour améliorer le référencement naturel d’un site web au cours des prochains mois.

J'optimise mon SEO avec Maarketer :

S'abonner à notre newsletter?

Il a été prouvé scientifiquement que les personnes qui s'inscrivent à notre newsletter sont plus intelligentes, plus belles et 50% plus cools que la moyenne.